Un générateur ozone pour un intérieur sain et propre

Un générateur ozone assainit l'air intérieur de votre maison ou de votre local professionnel. Comment fonctionne cet appareil et comment bien le choisir ?

L'air dans un bâtiment, qu'il soit à usage d'habitation ou à usage professionnel, n'est pas totalement exempt de pollution malgré les différentes opérations de nettoyage et d'entretien. Ainsi, l'utilisation d'un générateur ozone air apparaît comme une solution pour un intérieur sain et propre. Ce qui contribue au bien-être et au confort. Si cet appareil offre de réels avantages, il ne se choisit pas à l'aveuglette.

 

À quoi sert exactement un ozonateur d’air ?

Une machine ozone est un appareil conçu pour le nettoyage de l'air dans les différentes pièces d'un local. Comme son nom l'indique, le générateur injecte de l'ozone pour purifier l'air et le débarrasser des mauvaises odeurs et des polluants. Le gaz élimine les particules, les bactéries, les allergènes, les spores de moisissure, etc. Il anéantit les molécules de soufre et de carbone.

Un générateur ozone air peut être utilisé par le particulier comme par le professionnel. En général, le traitement nécessite entre 4 et 24 heures. Au préalable, le local traité doit être vidé de ses occupants à cause de la toxicité de l'ozone à une certaine concentration. Une fois le traitement achevé, il suffit de passer un dernier coup d'aspirateur pour un résultat impeccable.

 

Quels paramètres prendre en considération pour bien choisir ?

Pour optimiser votre traitement, il faut un appareil a ozone en adéquation avec vos besoins. Dans le cas contraire, vous gaspillez du temps et de l'argent pour un résultat médiocre. En effet, vous n'optez pas pour le même appareil si vous devez désinfecter une petite pièce et un grand espace. Le premier critère à considérer est donc la production d'ozone en mg/h.

Par exemple, un appareil a ozone d'une capacité minimale de 5 000 mg/h est nécessaire pour traiter un petit espace. En revanche, une machine capable de produire au moins 15 000 mg/h est impérative pour le traitement d'une grande pièce. Outre la quantité d'ozone produite, il faut aussi vous attarder sur le rendement de l'équipement, le ventilateur et le modèle d'appareil.

 

Quels éléments non techniques sont à tenir compte pour les professionnels ?

Vous ne choisissez pas le même ozonateur d'air pour une habitation et pour un local professionnel. Pour les professionnels, plusieurs éléments non techniques sont essentiels afin de choisir la machine appropriée. Le premier est le type d'activité exercé. Pour cause, la nature et l'importance des risques varient en fonction de l'activité. Le choix de l'appareil doit être adapté en conséquence. Par exemple, pour une activité très polluante, il faut investir dans un appareil ozone très performant.

L'environnement constitue aussi un élément important dans le choix d'un appareil ozone. L'humidité et la hauteur sous plafond en font partie. Par ailleurs, la fréquence de désinfection est un paramètre à ne pas négliger. Le matériel doit pouvoir tenir la cadence, notamment en cas de traitement intensif. Enfin, il est impératif de vous assurer que la machine respecte les normes européennes.